Présentation

Comment les pratiques liées à la performance, dans les champs du sport comme du spectacle vivant, mettent-elles en jeu la confrontation avec les limites ? Et comment ces pratiques du dépassement (déplacement ?) des limites ouvrent-elles les possibles et les regards ? Parmi ces limites, celle opérant la distinction entre l’intérieur et l’extérieur, le corps et son environnement, nous intéressera particulièrement. Comment nos pratiques physiques nous mettent en relation avec des lieux ? Et comment ces lieux teintent, consciemment ou inconsciemment, nos gestes ? Par « lieux », nous désignerons ici nos espaces de pratique dans leurs multiples dimensions : la texture de leur sol, leur geste architectural, leur paysage sonore, mais aussi leurs contextes socio-historiques.

Nous questionnerons nos sensibilités et nos insensibilités aux environnements, nos manières de nous y exposer et nos manières de nous en isoler. Nous observerons les rituels par lesquels nous habitons ou occupons ces espaces. Nous nous demanderons si nos gestes appartiennent à des lieux ou s’ils sont nomades. Nous regarderons, en définitive, comment se compose et re-compose toujours la territorialité de nos gestes et de nos corps.

 

Clôture des candidatures : le 20 octobre 2022

Merci aux aspirants laborantins de bien vouloir envoyer quelques mots sur ce qui motive leur candidature et un CV à l’adresse : labosdetraverse@gmail.com

Intervenants

Intervenant : Martin Givors, anthropologue et danseur, chercheur au LASC, ULiège/FNRS

Coordination et dramaturgie : Marine Mane et Elise Blaché, Cie In Vitro

Partenaires

Saint-Ex, culture numérique – Reims

La compagnie in Vitro est conventionnée par la DRAC Grand Est, la Région Grand Est et la Ville de Reims.

merci à Olivier Nocent, conseiller scientifique pour Saint-Ex et maître de conférence à l’URCA